Critères de sélection de l'appel à projets
« Ose le vert, recrée ta cour »

1 - Biodiversité ( 5 points/20 )
Le projet permet-t-il d'augmenter la présence de nature et la biodiversité locale ?
  • Le projet offre-t-il un espace de vie, le gîte et/ou le couvert à la faune locale (exemples : planter un verger, une haie, des fleurs mellifères…) ?
  • Le projet augmente-t-il la présence de la flore indigène (arbres, arbustes, haies…) ?
  • Le projet augmente-t-il la présence de variétés fruitières locales ?
  • Le projet offre-t-il une place à la flore spontanée ?
  • Le projet amène-t-il du végétal dans un espace qui en était complètement dépourvu ?
  • Le projet prévoit-il de remplacer un revêtement artificiel (asphalte, béton, …) par un revêtement naturel (espace de verdure, terre, plan d'eau…) ?
  • Le projet s'inscrit-il dans le maillage écologique de la région ?
  • Le projet est-il original et innovant en matière de biodiversité ?
  • Le jury tiendra compte de la situation de départ de chaque école.
2 - Contact avec la nature ( 5 points/20 )
Le projet stimule-t-il le contact des enfants avec la nature ?
  • Le projet favorise-t-il le jeu libre et spontané au contact de la nature pendant la récréation ?
  • Le projet utilise-t-il des matériaux naturels pour les aménagements projetés (construction en saule vivant, billot de bois, tronc…) ?
  • Le projet favorise-t-il l'observation de la nature de manière libre ou encadrée ?
  • Le projet offre-t-il un espace vert à des enfants ayant a priori peu de contact avec la nature ?
  • Le projet développe-t-il des outils didactiques notamment d'éducation relative à la nature (éveil à la nature) ?
  • Le projet est-il original et innovant en termes de contacts avec la nature ?
3 - Nature au service de la convivialité et du vivre ensemble ( 5 points/20 )
Le projet favorise-t-il la convivialité, le bien-être et le vivre ensemble dans les espaces extérieurs de l'école ?
  • Le projet favorise-t-il les activités de jeu en plein air ?
  • Le projet améliore-t-il l'aspect esthétique de l'école ?
  • Le projet part-il d'un constat d'une situation difficile liée aux espaces extérieurs ?
  • Le projet utilise-t-il la nature pour structurer de manière cohérente les espaces extérieurs de l'école en différentes zones afin de répondre aux besoins des enfants (zone calme, zone avec ballon…) ?
  • Le projet développe-t-il des espaces collectifs (agora, classe du dehors…) ?
  • Le projet implique-t-il des utilisateurs de la cour en dehors des périodes scolaires ?
4 - Pérennité et autonomie ( 5 points/20 )
L'école a-t-elle les ressources internes et/ou externes pour mener son projet à bien dans le contexte d'accompagnement proposé ?
  • Le projet tend-il à impliquer tous les acteurs de l'école (direction, enseignants, élèves, accueil extra-scolaire, parents, personnel d'entretien…) de la conception à la réalisation du projet ?
  • Le projet est-il intégré dans les missions de l'école ? Le projet s'intègre-t-il dans d'autres actions de l'école (ex : un autre projet nature, un projet sur la cour de récréation, le projet pédagogique de l'école…) ?
  • L'école a-t-elle déjà une expertise en gestion de ce type de projet ?
  • L'école a-t-elle ou va-t-elle mettre en place un groupe de travail dédié aux projets ?
  • L'école a-t-elle déjà réalisé un plan ou croquis des aménagements projetés ?
  • Le budget présenté est-il cohérent avec le projet présenté et le vade mecum des dépenses éligibles.
  • L'école a-t-elle le soutien d'une personne ressource interne ou externe (PCDN, parc naturel, école secondaire, entrepreneur ou autre partenaire local) qui s'engage à l'aider pour réaliser son projet ?
  • L'école a-t-elle intégré l'entretien et la gestion des aménagements dans sa réflexion ?
Le jury sélectionnera les écoles de manière à couvrir l'ensemble du territoire wallon. Si le nombre de demandes recevables le permet, le jury sélectionnera au moins 10 écoles par province.

  Règlement, critères de sélection et accompagnement à télécharger en pdf.
  Vade-mecum des dépenses éligibles à télécharger en pdf.